Saint-Étienne-du-Rouvray : deux rescapés témoignent

France 3

Un hommage au père Hamel sera rendu mercredi 26 juillet en présence d'Emmanuel Macron. Il a été assassiné par deux jihadistes il y a un an dans l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime). Un couple de paroissiens témoigne.

Quand le père Jacques Hamel est supplicié il y a un an à Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), le prêtre n'est pas seul dans l'église. Elle est épargné, lui est blessé à la gorge par les deux assaillants. "Je ne devrais pas être là", estime Guy Coponet, 88 ans.

"Pas de haine"

Malgré le calvaire, la peur de mourir. Un an après, c'est le pardon que Janine Coponet, 88 ans, a décidé d'accorder : "On demande à Dieu de pardonner, de nous aider à ne pas avoir de haine. On n'a pas la haine. On a simplement le regret qu'ils se soient laissés embarquer dans pareille violence".

Après le drame, les communautés catholiques et musulmanes s'étaient unies dans la prière. Une fraternité interreligieuse qui se renouvellera mercredi pour l'hommage au père Hamel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne