Après Saint-Étienne-du-Rouvray, "le dialogue islamo-chrétien est renforcé"

France 3

Isabelle de Gaulmyn, rédactrice en chef de La Croix, est l'invitée du Grand Soir 3, un an après l'attaque terroriste dans l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime).

"Très rapidement" après l'attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), "les responsables de l'Église, comme l'archevêque, ont montré la voie du pardon", rappelle Isabelle de Gaulmyn, rédactrice en chef de La Croix.

"Cet assassinat a beaucoup touché les catholiques, parce que c'était pendant la petite messe du matin, avec quelques personnes comme il y a dans toutes les églises de France. C'est ce catholicisme du quotidien qui a été touché", note la journaliste du quotidien chrétien dans le Grand Soir 3 ce mardi.

"Une grande figure"

Depuis un an, le père Hamel "est devenu une grande figure alors que c'était un homme très simple, très humble. Lui-même n'en reviendrait pas", assure-t-elle.

"Le dialogue islamo-chrétien est renforcé" un an après le drame, estime Isabelle de Gaulmyn. "Il existait déjà avant à Saint-Étienne-du-Rouvray. Ce qui a changé, c'est que les croyants de cette ville veulent le montrer davantage, à la fois pour rassurer et pour dire que les religions sont facteurs de paix".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne