Policiers assassinés : Pézenas se recueille pour leurs obsèques

FRANCE 2

L'émotion était vive ce lundi 20 juin au matin à Pézenas (Hérault) pour les obsèques du couple de policiers tué lundi dernier à Magnanville (Yvelines).

Les deux corbillards arrivent dans un profond silence. À la demande de la famille, leurs visages ne seront pas montrés, mais dans la foule se trouvent le fils aîné de Jean-Baptiste Salvaing, âgé de 10 ans, ses parents, ses amis, et de nombreux policiers qui ont tenu à porter son cercueil.

Nombreux hommages de leurs proches

Tous voulaient ce matin faire leurs adieux à l'enfant du pays. "Quand le père prend la parole à la fin, bravo à lui parce que dans des circonstances comme ça, ça doit pas être évident", confie un policier. Devant les portraits du couple, les hommages des proches se sont succédés. De Jessica Schneider, ses amis veulent retenir son sourire et sa générosité. De Jean-Baptiste Salvaing, c'est le sportif au grand coeur et le collègue courageux qui a été salué. Un couple que Pézenas ne veut pas oublier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne