Magnanville : le geste de solidarité de Griezmann au fils du commandant assassiné

France 3

Un geste de réconfort à l'issue du match France-Irlande, dimanche dernier. Antoine Griezmann a rencontré Hugo, un des fils du commandant Salvaing assassiné chez lui à Magnanville.

En secret, Hugo rêvait de vivre ce moment. Dimanche dernier, Antoine Griezmann, héros du match France-Irlande, lui a donné le ballon du match signé de la main des Bleus. La soeur du joueur est une rescapée du Bataclan alors il tenait à adresser ce geste de réconfort au fils du commandant de police, Jean-Baptiste Salvaing, assassiné le 13 juin dernier avec sa compagne à Magnanville.

Incompréhension, tristesse et solidarité

Invité par le ministre de l'Intérieur, Hugo a assisté au match et au doublé de son héros. Hier, il était aussi présent à l'entraînement des Bleus à Clairefontaine. Cette solidarité a bien sûr dépassé l'équipe de France. Pour ses collègues assassinés, la police nationale a ouvert un registre de condoléances. Dans une lettre, la famille du commandant remercie tous ces gens connus et inconnus qui expriment leur incompréhension, leur tristesse et leur solidarité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne