Osny

Le 4 septembre, un détenu radicalisé a violemment agressé deux surveillants pénitentiaires à Osny, au sein de l'unité de déradicalisation de la prison. Bilal Taghi, 24 ans, a été mis en examen pour "tentative d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle".
plus
Bilal Taghi, lors de son procès devant la cour d\'assises de Paris, le 19 novembre 2019. 

Le détenu Bilal Taghi condamné à 28 ans de réclusion pour le premier attentat jihadiste en prison, commis en 2016

Bilal Taghi, lors de son procès devant la cour d\'assises de Paris, le 19 novembre 2019.

Au premier jour de son procès, les larmes de Bilal Taghi, jugé pour avoir tenté d'assassiner deux surveillants de prison

Jean-Jacques Urvoas le 1er septembre 2016 en visite à la prison de Béziers

VIDEO. "Il y a 340 personnes poursuivies pour des faits liés au terrorisme" dans les prisons françaises, annonce Urvoas

Jean-Jacques Urvoas le 1er septembre 2016 en visite à la prison de Béziers

INFO FRANCEINFO. À la prison d'Osny, le ministre de la Justice annonce de nouveaux moyens

Des détenus marchent dans la cour de la prison de Fleury-Merogis (Essonne), le 29 octobre 2015.

Le grand blues des surveillants de prison face aux détenus radicalisés

Une unité de prévention de la radicalisation a été mise en place à Osny (Val-d\'Oise), au début de l\'été 2016. 

INFO FRANCEINFO. Quatre détenus de l’unité de déradicalisation de la prison d'Osny transférés par crainte d’une menace pour le personnel

Le quartier de la maison d\'arrêt d\'Osny (Val-d\'Oise) accueillant l\'unité consacrée aux détenus radicalisés, le 31 août 2016.

Osny : ce que dévoile la vidéo de l'agression de deux surveillants dans l'unité de prévention de la radicalisation

Une unité de prévention de la radicalisation a été mise en place à Osny (Val-d\'Oise), au début de l\'été 2016. 

Agression de gardiens à la prison d'Osny : "Les unités dédiées sont la seule solution pour suivre les détenus radicalisés"

Un surveillant ouvre la porte du quartier de la maison d\'arrêt d\'Osny (Val-d\'Oise) accueillant l\'unité consacrée aux détenus radicalisés, le 31 août 2016.

Ce que l'on sait de l'agression de deux surveillants à la prison d'Osny

Vous êtes à nouveau en ligne