Pour le vice-président du FN, "on se tape la racaille de tous les autres pays"

Francetv info

Invité sur BFMTV, Louis Aliot, le numéro 2 du Front national, revenait mardi 3 avril sur le coup de filet anti-islamiste qui s'est soldé par la mise en examen de 13 personnes.

"Non seulement on est obligés de recevoir toute la misère du monde, mais en plus, si je puis dire, on se tape la racaille de tous les autres pays. C'est inadmissible", a déclaré Louis Aliot, le vice-président du Front national, mardi 3 avril sur BFMTV. Il revenait sur le coup de filet anti-islamiste qui s'est soldé par la mise en examen de 13 personnes.

Vous êtes à nouveau en ligne