Menace terroriste contre la présidentielle

Deux hommes soupçonnés de préparer un attentat ont été arrêtés mardi 18 avril à Marseille, à cinq jours du premier tour de la présidentielle.

Les deux hommes de nationalité française avaient l'intention de passer à l'acte "dans les tout prochains jours", a indiqué le ministre de l'Intérieur, Matthias Fekl. Leurs photos avaient été distribuées jeudi aux services de sécurité des candidats, qui ont été prévenus par les services de renseignement de menaces terroristes pesant sur eux.

La Place Beauvau a "renforcé la sécurité" lors d'un meeting de François Fillon à Montpellier, avec des tireurs d'élite et des membres du Raid.

plus
plus