Les difficiles conditions de vie dans les camps de réfugiés syriens

FRANCE 3

Quatre ans après le début de la révolte en Syrie contre le régime de Bachal el-Assad qui s'est transformée en guerre civile, France 3 revient sur les conditions dans lesquels vivent de nombreux Syriens.

Sur la plaine de la Bekaa à la frontière du Liban et de la Syrie on trouve une petite ville faite de bâches, de plastique et de tristesse. C'est ici que s'est réfugié Youssef Ahmed avec sa famille, après avoir fui Raqqa, devenue capitale du groupe terroriste État islamique. "Ce qui nous arrive est humiliant, c'est très dur de s'adapter à cette vie sous la tente, avec la pluie, la neige. La vie est difficile", assure Youssef.

L'équilibre du Liban menacé

Près de quatre millions de Syriens ont tout quitté subitement face à l'avancée des djihadistes. Au Liban, un habitant sur quatre est donc désormais un réfugié syrien. Cet afflux menace l'équilibre du pays. Réticent à prendre en charge les camps, le gouvernement libanais laisse ce soin aux ONG. "On travaille sur plus de 500 implantations sous tentes dans la Bekaa, en fournissant de l'aide médicale et des aménagements", assure Hiba Fares de l'ONG Medair.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne