Les Américains au sol, nouvelle étape de la guerre contre l'EI ?

FRANCE 2

Barack Obama avait rejeté toute opération au sol, la mission de la nuit de vendredi 15 à samedi 16 mai signifie-t-elle un changement de stratégie ? La réponse avec Valérie Astruc, correspondante de France 2 à Washington.

L'opération sur le sol syrien des soldats américains qui a eu lieu dans la nuit du 15 au 16 mai est une première. "Barack Obama a voulu montrer que la peur changeait de camp, que l'Amérique est à l'offensive et qu'elle est même capable de frapper le groupe Etat islamique à sa tête", analyse la journaliste de France 2.

Une opération isolée

Jusqu'alors, il y avait les bombardements aériens, ciblant les bases des jihadistes. Il y a, à présent, les opérations au sol des forces spéciales américaines. "Mais attention, la Maison Blanche fait savoir qu'il n'est pas question d'aller plus loin, pas question d'envoyer des contingents américains sur place", souligne Valérie Astruc. Vendredi, Barack Obama a d'ailleurs affirmé que la guerre en Syrie et en Irak durerait certainement au-delà de son mandat, c'est-à-dire après 2017.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne