VIDEO. Attaque du Thalys : des témoins racontent

Les images amateur tournées dans le wagon après la neutralisation du suspect traduisent la confusion qui a suivi l'attaque.

Les voyageurs qui témoignent sont  bouleversés, mais indemnes. Au lendemain de l'attaque d'un Thalys, qui devait rejoindre Paris depuis Amsterdam, vendredi 21 août, les passagers racontent ces minutes d'angoisse qui ont précédé l'arrêt du train en gare d'Arras (Nord-Pas-de-Calais) et l'interpellation du suspect. 

Deux hommes ont été blessés, mais se trouvent désormais hors de danger. 

> Retrouvez les dernières informations sur l'enquête dans notre direct

Les images amateur tournées dans le wagon après la neutralisation du suspect traduisent la confusion qui a suivi l'attaque. En anglais et en français, les passagers du Thalys s'interrogent, se rassurent, cherchent la deuxième arme du tireur, un pistolet tombé sous un siège. Un homme fait un garrot à un passager grièvement blessé par balle au niveau du cou.

"Une dame nous a dit : 'mon mari est blessé, il a été blessé par balle. J'ai besoin d'un médecin", raconte un passager. "Il était aidé par une autre personne qui était également blessée, elle avait reçu des coups de cutter", se souvient-il. "J'ai vu beaucoup de gens s'accroupir, je me suis glissée sous mon siège moi aussi. J'ai rabattu ma tablette au-dessus de ma tête et je me suis mise à genoux", explique une jeune femme. "On a vu trois hommes sauter du train (...) pendant que le train était en marche", poursuit un jeune homme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne