Thalys : le témoignage du père d'Ayoub El Khazzani

France 2

Une équipe de France 2 a pu rencontrer dans le sud de l'Espagne le père du tireur présumé du Thalys.

Vendredi 21 août, un homme lourdement armé a ouvert le feu dans un Thalys qui reliait Amsterdam à Paris. Le suspect, Ayoub El Khazzani, Marocain de 26 ans, a vécu plusieurs années à Algésiras, dans le sud de l'Espagne, avec sa famille. Aujourd'hui, son père vit toujours ici, il n'imagine pas son fils terroriste. "Mon fils est prêt à des solutions extrêmes pour trouver à manger. Il part souvent à la pêche en barque, par contre il ne fera jamais rien avec les armes. Ici, il n'y a pas de problèmes d'islamisme, on est tous musulmans dans le quartier, mais cela ne fait pas de nous des terroristes", confie Mohamed El Khazzani au micro de France 2.

Son entourage sous le choc

La ville d'Algésiras est située à seulement 40 kilomètres du Maroc. Ici, 40% des habitants sont au chômage. Aujourd'hui, beaucoup sont choqués. "J'ai peur, je ne savais pas qu'une personne comme ça vivait ici", lance une voisine.
 
Quand il arrive de Madrid à Algésiras, Ayoub El Khazzani a 20 ans et déjà des condamnations pour détention de cannabis. "Il se bagarrait, il volait, il trafiquait de la drogue, et d'un mois sur l'autre il a complètement changé. Il ne parlait pas beaucoup, il était réservé. Il venait ici pour prier et repartait sans rien dire", explique une connaissance d'Ayoub El Khazzani. Depuis début 2014, plus personne ne l'a vu à Algésiras.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne