Pour plus de sécurité dans les trains, un syndicat réclame les transports gratuits pour les policiers

Des policiers aux abords du train Thalys attaqué, le 21 août 2015, à Arras (Pas-de-Calais).
Des policiers aux abords du train Thalys attaqué, le 21 août 2015, à Arras (Pas-de-Calais). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Alliance, premier syndicat de gardiens de la paix, estime également, dimanche, que "la réglementation du port et du transport de l'arme de service doit être élargie, simplifiée".

Deux jours après l'attaque d'un train Thalys, Alliance, premier syndicat de gardiens de la paix, réclame pour les policiers l'accès gratuit "à tout type de transport en commun" qu'ils soient en service ou non. Le syndicat formule sa requête dans un communiqué publié dimanche 23 août. Objectif de cette mesure, selon Alliance : renforcer la sécurité dans les transports.

>> Suivez les dernières informations sur l'attaque du Thalys dans notre direct

Alliance estime par ailleurs que "la réglementation du port et du transport de l'arme de service doit être élargie, simplifiée afin d'assurer au policier de bonnes conditions d'intervention quelles que soient les circonstances".

Dans le communiqué, Alliance salue "chaleureusement" les passagers dont "la détermination et le courage" ont permis de maîtriser l'assaillant et estime que "la sécurité est l'affaire de tous les acteurs qu'ils soient publics ou privés".

Vous êtes à nouveau en ligne