Ayoub El Khazzani dément avoir effectué un voyage en Syrie

FRANCE 3

Le jeune homme aurait été repéré en Espagne pour ses prises de position jihadistes.

La garde à vue d'Ayoub El Khazzani se prolonge à la section antiterroriste. France 3 fait le point en direct du siège de la DGSI à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). "Au début de sa garde à vue, Ayoub El Khazzani a tenté de persuader les enquêteurs que sa tentative d'attaque du Thalys était dépourvue de motivation politique. À en croire le jeune homme, il aurait trouvé la kalachnikov dans une valise abandonnée dans un jardin public de Bruxelles, ce qui lui aurait donné, dit-il, l'idée de monter à bord du Thalys afin de détrousser les voyageurs", explique le journaliste Clément Weill-Raynal.

Fiché par plusieurs services de police européens

Cette version ne colle pas avec le profil d'Ayoub El Kkazzani. "Le jeune homme est fiché comme jihadiste radical par plusieurs polices européennes. Il aurait été notamment repéré en Espagne pour ses prises de position jihadistes et les services espagnols indiquent également qu'il aurait effectué un voyage en Syrie, ce qu'il dément. Maintenant, la garde à vue doit vérifier et confirmer tous ces éléments. Nous sommes en matière de terrorisme, donc la garde à vue peut se prolonger au maximum jusqu'à mardi soir", conclut le journaliste de France 3.  
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne