Attaque dans un Thalys : retour sur les faits

FRANCE 3

Une fusillade a éclaté dans un wagon du train en provenance d'Amsterdam. Une équipe de France 3 revient sur les faits.

Hier, vendredi 21 août, une fusillade a éclaté dans un train Thalys qui reliait Amsterdam à Paris. Un homme lourdement armé a fait irruption dans un wagon et a ouvert le feu, avant d'être maîtrisé par des passagers. Deux hommes ont été gravement blessés.

Il est 17h50 lorsque l'homme, armé d'une kalachnikov et d'un pistolet automatique, ouvre le feu. Dans la même voiture, deux militaires et un étudiant américain en vacances décident d'intervenir. Après avoir lutté avec l'agresseur, ils parviennent à le maîtriser. L'un des militaires est blessé à la nuque, un autre homme est blessé par balle.

Une cellule psychologique mise en place

Peu après 18 heures, le train est stoppé puis dérouté vers la gare d'Arras. L'assaillant est immédiatement interpellé et les blessés évacués. Puis, les passagers sont pris en charge par une cellule psychologique. "J'ai entendu des coups de feu, du coup on a eu peur, on n’a pas compris ce qu'il se passait et puis après, on a vu des gens courir et sauter du train...", raconte une passagère au micro de France 3.

Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, est immédiatement arrivé sur place. Après plusieurs heures d'attente, les passagers ont été acheminés vers Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne