Attaque dans un Thalys : l'étonnant témoignage de Chris Norman, passager du train

FRANCE 2

Chris Norman, l'un des héros de l'attaque du Thalys revient sur la manière dont a été neutralisé l'assaillant.

Une fusillade a éclaté vendredi 21 août dans un wagon d'un Thalys qui reliait Amsterdam à Paris. L'assaillant, lourdement armé, a ouvert le feu sur des passagers avant d'être neutralisé par plusieurs d'entre eux.
Au total, cinq passagers se sont interposés dont Chris Norman, un Britannique. "J'étais assis en train de travailler sur mon ordinateur. J'ai entendu un coup partir, j'ai entendu du verre qui se cassait", raconte le passager anglais au micro de France 2 avant de poursuivre : "Un des employés courrait vers l'avant du train. Moi je me suis mis debout pour regarder ce qu'il se passait et j'ai vu un homme avec une mitraillette, vraisemblablement un AK-47".

Le courage des passagers

La première réaction du passager a été de se cacher avant d'entendre l'appel de passagers américains qui s'apprêtaient à intervenir. "Je me suis dit que c'était peut-être notre seule chance de survivre ensemble. Donc je me suis mis debout et je suis allé aider les gens à l'arrière du wagon", poursuit Chris Norman.
"Aleksander était en train de prendre les armes. Moi je suis intervenu pour prendre son bras droit. Un monsieur français, je pense un conducteur de train en repos, est venu prendre le bras gauche, et comme ça on a réussi à maîtriser le forcené et à le plaquer par terre", détaille l'un des héros de l'attaque avant de saluer le courage des deux militaires américains : "Sans Spencer, je pense qu'on serait morts".

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne