Attaque d'un Thalys : la police scientifique à pied d'oeuvre

France 3

En direct de la gare d'Arras, Antoine Védeilhé fait un point sur l'atmosphère sur place.

Hier, vendredi 21 août, un homme lourdement armé a ouvert le feu dans un wagon d'un train Thalys qui reliait Amsterdam à Paris. À son bord, plus de 500 passagers. La plupart sont encore extrêmement choqués par ce qu'il s'est passé. "Le calme est revenu ce matin en gare d'Arras et les trains circulent à nouveau normalement", rapporte Antoine Védeilhé.

Le train toujours immobilisé

Le Thalys à l'intérieur duquel s'est déroulée l'attaque est toujours immobilisé en gare d'Arras. "La police scientifique continue d'effectuer des relevés à l'intérieur du wagon, en quête d'éventuels indices", poursuit le journaliste de France 3 avant d'ajouter que les policiers ont hier soir fouillé les bagages et vérifié l'identité des 556 passagers du train. "Ces passagers ont ensuite été évacués dans un gymnase de la ville. Là, ils ont été entendus par les enquêteurs et certains ont même pu bénéficier d'un accompagnement psychologique. Mais tous ont finalement pu regagner Paris dans la nuit", conclut Antoine Védeilhé, en direct d'Arras.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne