VIDEO. "Noël ne sera plus jamais comme avant à Strasbourg" : l'émotion du député du Bas-Rhin Bruno Studer à l'Assemblée nationale

Le député LREM est apparu très ému lors de la séance de questions au gouvernement mercredi, au lendemain de l'attentat perpétré dans la ville alsacienne.

"Hier soir, un Strasbourgeois, né à Strasbourg, un Alsacien, né en Alsace, un Français, né en France et n'ayant grandi nulle part ailleurs qu'à Strasbourg (...) a décidé (...) de semer la terreur sur le marché de Noël de Strasbourg". C'est avec ces mots que le député de La République en marche du Bas-Rhin, Bruno Studer, a entamé sa question au gouvernement, mercredi 12 décembre à l'Assemblée nationale. Très ému, l'élu de 40 ans a déclaré que l'assaillant, Chérif C."a commis l'inimaginable" en perpétrant l'attentat qui a frappé Strasbourg mardi soir. 

>> Suivez en direct les dernières informations sur l'attentat de Strasbourg

Le parlementaire a tenu à rendre hommage aux victimes et à leurs familles, ainsi qu'"aux forces de l'ordre, de secours et de soins, dont la mobilisation demeure totale". Il a également tenu à saluer le courage des hommes et des femmes, "qui ont prodigué des gestes de premiers secours". Il a également souligné l'"engagement total" du gouvernement et de Roland Ries, le maire de Strasbourg, "qui a pris ses responsabilités pour organiser le marché de Noël".

"Ceux-là font preuve d'indignité"

Bruno Studer a aussi pointé du doigt les personnes qui ont suspecté un complot dès mardi soir. "Ceux-là, dans le confort indécent de leur anonymat sur les réseaux sociaux, derrière un écran de smartphone ou derrière un clavier d'ordinateur, nous devons le dire, ceux-là font preuve d'indignité". Au nom des députés, il a exprimé la "honte" et la "colère face à ceux qui crient au complot d'Etat".

Une salve qui lui a valu une ovation de la part de l'hémicycle. "Noël ne sera plus jamais comme avant à Strasbourg. Plus jamais", a-t-il soufflé avant d'interroger le ministre de l'Intérieur sur les dispositifs mis en place quotidiennement pour assurer la sécurité des Français. 

L'essentiel sur l'attentat à Strasbourg

• RECIT. "Il a tiré encore, encore et encore" : à Strasbourg, un homme armé sème la mort en plein centre-ville >> à lire ici

• Traque du suspect, réactions... Suivez notre direct >> à lire ici

• Qui est Chérif C., l'auteur présumé de l'attentat ?  >> à lire ici

• Pourquoi franceinfo n'a pas encore diffusé la photo et le nom du suspect  >> à lire ici

• VRAI OU FAKE. Attentat à Strasbourg : les théories du complot se multiplient sur des groupes Facebook de "gilets jaunes" >> à lire ici

Vous êtes à nouveau en ligne