Strasbourg : nouvel hommage aux victimes de l'attentat du 11 décembre

La statue du général Kléber accueille toujours les messages de sympathie laissés par les passants.
La statue du général Kléber accueille toujours les messages de sympathie laissés par les passants. (CORINNE FUGLER / RADIO FRANCE)

Un rassemblement s'est tenu à l'initiative des proches de l'une des victimes, un garagiste d'origine afghane.

Une centaine de personnes se sont réunies samedi 19 janvier place Kléber à Strasbourg (Bas-Rhin), pour rendre hommage aux cinq personnes tuées par le terroriste Cherif Chekatt, le 11 décembre, indique France Bleu Alsace.

À l'initiative de ce rassemblement, le collectif des Afghans de la ville, l'association culturelle des Afghans de Strasbourg, ainsi que les amis de Kamal Naghchband. Ce garagiste strasbourgeois d'origine afghane, âgé de 45 ans et père de trois enfants, a été mortellement blessé devant sa famille alors qu'il sortait d'un restaurant dans le centre historique de Strasbourg.

L'hommage s'est déroulé près de la statue du général Kléber, dont le socle abrite toujours les témoignages de sympathie placés là après l'attentat. Plusieurs élus strasbourgeois participaient à cette courte cérémonie, comme le premier adjoint, Alain Fontanel, ou encore l'ancienne maire de Strasbourg, Fabienne Keller.

Certains participants portaient des pancartes avec des slogans contre la violence. Sur l'une d'elles, on pouvait lire ce proverbe afghan : "Ils peuvent tuer toutes les hirondelles, ils n'empêcheront pas la venue du printemps". L'un des amis de Kamal a récité un poème en farsi.

Vous êtes à nouveau en ligne