VIDEO. Fusillade à Strasbourg : Christophe Castaner annonce des "contrôles renforcés" aux frontières et sur les marchés de Noël

Le ministre de l'Intérieur a annoncé une série de mesures destinées à "permettre aux forces de l'ordre de se mobiliser totalement dans la recherche" du suspect, toujours en fuite.

"Toutes nos forces de sécurité sont mobilisés pour mettre hors d'état de nuire l'assaillant", affirme Christophe Castaner, mercredi 12 décembre, quelques heures après la fusillade dans le centre de Strasbourg (Bas-Rhin), qui a fait au moins trois morts. Lors d'un point presse organisé peu avant 2h30 du matin, le ministre de l'Intérieur a annoncé que la ville bénéficierait dans la journée d'un "quadrillage renforcé" des forces de l'ordre, étant donné que le tireur présumé est à cette heure toujours en fuite.

>> Fusillade à Strasbourg : suivez la traque du suspect dans notre direct

Christophe Castaner a également annoncé que le plan Vigipirate allait être relevé au niveau "urgence attentat", le plus élevé, "avec la mise en place de contrôles renforcés aux frontières (...) et sur l'ensemble des marchés de Noël qui se dérouleront en France pour éviter tout risque de mimétisme".

Les manifestations interdites mercredi

Le préfet du Bas-Rhin doit également signer un arrêté "interdisant les manifestations (...) programmées [mercredi] pour permettre aux forces de l'ordre de se mobiliser totalement dans la recherche" du suspect. En parallèle, le ministre a évoqué une "mobilisation encore plus forte" des militaires de l'opération Sentinelle sur l'ensemble du territoire français.

Vous êtes à nouveau en ligne