"Tout le monde cherchait le visage de ce terroriste" : des riverains du Neudorf racontent leur soulagement après la fin de la traque de Cherif Chekatt

Des journalistes et des riverains du quartier se sont massés autour du cordon de sécurité jeudi 13 décembre à Strasbourg. 
Des journalistes et des riverains du quartier se sont massés autour du cordon de sécurité jeudi 13 décembre à Strasbourg.  (JEAN-MARC LOOS / MAXPPP)

Les riverains du quartier du Neudorf ont vécu une soirée agitée avec la fin de la traque de Cherif Chekatt, mais se disent soulagés de savoir que le terroriste a été neutralisé.

Les habitants du quartier du Neudorf à Strasbourg ont été les témoins de la fin de cavale de Cherif Chekatt jeudi 13 décembre. Le terroriste du marché de Noël a été abattu lors d'une opération des forces de l'ordre dans la soirée. L'homme a été retrouvé par une patrouille de police dans le quartier où il a grandi

A Neudorf, le reportage de Benjamin Illy
--'--
--'--

Dans la soirée, des habitants du secteur ont été surpris par les coups de feu. "Ça fait un sacré bruit, pan pan pan", raconte une femme visiblement choquée. Les riverains sont sortis précipitamment de chez eux par dizaines, parfois en peignoir, et se sont massés devant le cordon de sécurité. "Je ne dormais plus, raconte Carla, âgée de 19 ans. On avait peur de sortir de chez nous depuis ce qu'il s'est passé parce qu'il pouvait être partout à tout moment". 

La fin de 48 heures d'angoisse

Carla raconte que ces derniers jours "étaient effrayants pour tout le monde, partout où on allait, même dans le tramway tout le monde se regardait bizarrement, on avait des doutes sur tout le monde. Tout le monde cherchait le visage de ce terroriste finalement", explique la jeune femme. "En sachant qu'il a été abattu et que c'est la fin, on attendait vraiment ce moment-là, comme toute la France", poursuit-elle.

Maintenant on peut sortir l'esprit libre.Une habitante du Neudorf à franceinfo

Un peu plus loin dans la rue, une femme regarde sur son téléphone une photo du terroriste mort qui circule sur les réseaux sociaux. "Je sais qu'il est mort, je n'ai plus à me demander s'il est caché derrière moi ou caché dans un coin, raconte-t-elle. Depuis quelques jours "on ne sortait pas, on s'enfermait à la maison. Maintenant on peut sortir l'esprit libre. On pourra aller se balader au marché de Noël ou en ville", dit-elle. Les habitants se disent soulagés, et pour certains reconnaissants aux forces de l'ordre. Les véhicules de police ont quitté le quartier du Neudorf sous les applaudissements

Vous êtes à nouveau en ligne