Fusillade de Strasbourg : d'importants moyens de sécurité déployés

France 2

Le suspect de la fusillade de Strasbourg, mardi 11 décembre, est toujours en fuite.  Dans la ville, les drapeaux sont en berne. Les forces de sécurité sont sur le terrain. Angélique Etienne fait le point pour France 2.

Pont du Corbeau, à Strasbourg (Bas-Rhin), d’où s’exprime en direct explique la journaliste de France 2 Angélique Etienne mercredi 12 décembre. C'est par là que le suspect de la fusillade serait arrivé la veille au soir "avant d'accéder à la cathédrale qui se trouve juste en haut de la rue, là où il a tiré". "Mercredi matin, la vie reprend son cours, les véhicules circulent, ainsi que tous les camions de livraison", poursuit-elle. Une situation bien différente de celle d'hier, quand tout le quartier était quadrillé, et "les gens barricadés dans les restaurants et les bars de la ville". Un confinement qui a été levé dans la nuit. Les habitants ont pu quitter le centre-ville par le nord de Strasbourg.

Le quartier du Neudorf passé au peigne fin

"Par contre, au sud de la ville, dans le quartier du Neudorf, là où résidait l'assaillant, le quartier a été bouclé une bonne partie de la nuit, des perquisitions ont eu lieu, mais on ne sait pas encore ce qu'elles ont donné", précise Angélique Etienne. Au total, quelque 600 policiers, gendarmes et militaires ont été mobilisés et déployés dans le secteur. L'objectif est de retrouver l'assaillant, toujours en fuite. Le marché de Noël de Strasbourg restera fermé toute la journée, conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne