Fusillade à Strasbourg : la solidarité s'organise sur les réseaux sociaux

France 2

Dans la soirée de mardi 11 décembre, peu après les premiers coups de feu tirés près du marché de Noël de Strasbourg, un appel à la solidarité a été lancé sur les réseaux sociaux pour accueillir celles et ceux qui ne pouvaient pas regagner leur domicile.

La nuit dernière, mardi 11 décembre, c'était la panique dans le centre-ville de Strasbourg (Bas-Rhin). Immédiatement après la fusillade qui a eu lieu à proximité du marché de Noël, les réseaux sociaux se sont mobilisés pour faire face à l'urgence. Très vite dans la soirée, le hastag #porteouverte a été créé sur Twitter. Les habitants de Strasbourg en sécurité chez eux ont décidé d'offrir l'hospitalité à ceux coincés dans le centre-ville.

"Je suis Strasbourg"

Inspiré par le hashtag créé après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, il a permis mardi soir de guider les personnes présentes au moment des faits vers les abris proposés par la ville. Dans les heures qui ont suivi, une grande vague d'émotion et de solidarité s'est exprimée sur les réseaux sociaux, avec un mot d'ordre : "Je suis Strasbourg". Une cellule d'information a également été mise en place au numéro suivant : 0 811 000 667.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne