Attentat de Strasbourg : une cinquième victime succombe à ses blessures

France 3

L'attentat de Strasbourg (Bas-Rhin) a fait une cinquième victime dimanche 16 décembre. Dans le coma depuis l'attaque perpétrée par Cherif Chekatt, Barto Pedro Orent-Niedzielski est décédé des suites de ses blessures.

Barto Pedro Orent-Niedzielski, dit "Bartek", est la cinquième victime de Cherif Chekatt. Son frère l'a annoncé dimanche 16 décembre sur Facebook. Ce Strasbourgeois d'origine polonaise avait été touché par une balle reçue dans la tête mardi 11 décembre aux abords du marché de Noël de la capitale alsacienne, dans le Bas-Rhin. Il sortait alors d'une boulangerie rue des Orfèvres, accompagné d'une autre victime, le journaliste italien Antonio Megalizzi.

À 35 ans, "Bartek" était un passionné de bande dessinée

Figure de la vie culturelle strasbourgeoise, Barto Pedro Orent-Niedzielski était un passionné de bande dessinée de 35 ans. Citoyen du monde, il parlait plusieurs langues, dont le Yiddish. Des équipes de France 3 l'avaient rencontré deux ans auparavant. Mardi 18 décembre, le bar Les Savons d'Hélène dans lequel "Bartek" avait travaillé rendra hommage en musique aux victimes de l'attentat de Strasbourg.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne