Attentat à Strasbourg : la ville se recueille

FRANCE 2

Au lendemain de la fusillade survenue à Strasbourg (Bas-Rhin) mardi 11 décembre, la ville alsacienne s'est réveillée sous le choc et endeuillée. Des habitants se sont retrouvés spontanément sur les lieux de l'attaque pour déposer des bougies. Des rassemblements ont eu lieu dans d'autres villes de la région.

Côte à côte, unis dans la douleur. Mardi 11 décembre, à la même heure, dans cette rue des Orfèvres, à Strasbourg (Bas-Rhin), les premières victimes tombaient sous les balles du tireur. Un angle de rue devenu lieu de recueillement pour les riverains. Strasbourg touchée en plein cœur à deux semaines de Noël. "C'est d'une violence inouïe. C'est paradoxal, parce qu'on est en période de Noël. Noël, c'est la paix", déplore un passant.

Des bougies pour exorciser la violence

Le visage grave, de nombreux passants s'arrêtent un instant. Ils contemplent les mots et bougies posés là pour exorciser la violence. Ici, un dessin d'enfant, témoignage muet de la brutalité qui a fait irruption mardi dans la vie des Alsaciens. Mercredi soir, place Kléber, les Strasbourgeois se recueillent. Des rassemblements de soutien ont aussi eu lieu dans plusieurs villes proches de Strasbourg, comme à Nancy (Meurthe-et-Moselle).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne