Attaque à Strasbourg : une ville sous le choc

FRANCE 3

Le marché de Noël de Strasbourg (Bas-Rhin) est un haut lieu symbolique. Il accueille chaque année plus de 2 millions de visiteurs. Les Strasbourgeois expriment leur solidarité aux victimes.

Des visages emplis d'émotion, suspendus au carillon de la cathédrale. Au pied de ce monument, symbole de Strasbourg (Bas-Rhin), des anonymes se sont spontanément réunis pour de longues minutes de recueillement. "On est pris de stupeur. Évidemment nos premières pensées sont pour les victimes et leurs proches", confie un habitant. Les festivités ont été interrompues jusqu'à nouvel ordre. Toute la journée de mercredi 12 septembre, les chalets du marché de Noël ont gardé leurs volets clos, tout comme la plupart des commerces dans le centre-ville.

"Rester unis et solidaires"

Les drapeaux en berne et les patrouilles des forces de l'ordre semblent avoir dissipé l'esprit de Noël. "C'est d'une violence inouïe", témoigne un homme. "On a l'impression d'une ville en état de siège", constate un autre. À l'endroit où les victimes sont tombées sous les balles, des petits autels se sont improvisés autour de bougies et de fleurs, un témoignage ininterrompu de la solidarité des habitants. "On doit tous rester unis et solidaires", explique un riverain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne