Attaque à Strasbourg : la traque de Chérif Chekatt se poursuit

FRANCE 3

Depuis plus de 24 heures, le suspect défie les 720 policiers et gendarmes qui sont à ses trousses. L'homme est toujours introuvable, malgré le déclenchement du plan inédit "urgence attentat". Même les perquisitions menées à plusieurs endroits n'ont rien donné. 

Impossible d'échapper à leur contrôle. Voitures et coffres sont minutieusement fouillés. Plus de 700 policiers et gendarmes quadrillent les rues de Strasbourg (Bas-Rhin), les patrouille Sentinelle sont renforcées et une centaine d'officiers de police judiciaire, comme ceux de la BRI, font des perquisitions et mènent l'enquête, pour l'instant en vain. Chérif Chekatt, le suspect de la tuerie du marché de Noël reste introuvable.

Un appel à témoins lancé

Mardi 11 décembre dans la soirée, dans le quartier de Neudorf, au sud du centre-ville de Strasbourg, les forces de l'ordre perdent sa trace. Le quartier est bouclé, sur le qui-vive, les policiers cherchent le fugitif. Une inspection minutieuse de chaque maison, qui s'est poursuivie au lendemain de l'attaque, mercredi 12 décembre. Le niveau maximal du plan Vigipirate est activé. L'"urgence attentat" permet notamment de rétablir les contrôles aux frontières, en premier lieu, les passages vers l'Allemagne. Les enquêteurs lancent un appel à témoins, pour retrouver Chérif Chekatt.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne