Fausse alerte attentat à Paris : un lycéen de 16 ans placé en garde à vue

France 2

Un lycéen a été interpellé hier, lundi 19 septembre, après la fausse alerte attentat de samedi dans le quartier des Halles à Paris. Il a 16 ans et est originaire de Vitry-le-François dans la Marne.

C'est dans son lycée de Vitry-le-François (Marne) que l'un des deux auteurs de la fausse alerte attentat a été arrêté hier, lundi 19 septembre. Dylan, un adolescent de 16 ans scolarisé au lycée François 1er en classe de seconde professionnelle. "Je suis choquée. Je le connais depuis trois ans et je pensais pas qu'il serait capable de faire ça", confie une de ses camarades. Dans son lycée, personne n'imaginait qu'il puisse être l'auteur du swatting, ce canular qui a créé la panique samedi dernier à Paris, même si ses camarades proches connaissaient sa passion pour l'informatique. 

L'État va se porter partie civile

"Il passait ses nuits sur les jeux, internet, ses journées. Il allait pas en chorus pour ça et tout", explique un lycéen. Avant son arrestation, l'adolescent se croyait intouchable et se vantait sur les réseaux sociaux. En garde à vue, il a reconnu être l'auteur de la fausse alerte. De son côté, l'État entend se faire rembourser la facture et va se porter partie civile. "Ce sont les parents qui sont solidairement responsables de par la loi des dommages causés par leurs enfants mineurs", explique Benjamin Blanchet de l'Union Syndicale de la Magistrature. La facture de cette fausse alerte pourrait se chiffrer à plusieurs dizaines de milliers d'euros. Dans cette affaire, un autre adolescent est toujours recherché.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne