Euro 2016 : simulation d'un scénario catastrophe à Bordeaux

FRANCE 3

Pompiers, forces de l'ordre, Samu... tout le monde était sur le qui-vive hier soir, lundi 4 avril, à Bordeaux (Gironde). Explications.

Trois terroristes armés attaquent au pied de la colonne des Girondins, en bordure de la future fan-zone. L'un s'est fait exploser, les autres tirent sur la foule jouée par 150 figurants. La scène a eu lieu lundi 4 avril en soirée à Bordeaux (Gironde). Il s'agissait d'un scénario catastrophe choisi dans un but bien précis : permettre un exercice de simulation d'attentat grandeur nature.

Deux mois avant l'Euro 2016

L'exercice est le bienvenu à deux mois de l'Euro 2016. La simulation de lundi soir s'appuyait sur les retours d'expériences après les attentats du 13 novembre. L'un des enjeux est de soigner un nombre important de victimes dans une région où les moyens hospitaliers sont plus limités qu'à Paris. Au coeur de l'action, c'est aussi la coordination entre les différents services d'intervention de secours, de santé et d'enquête qui motive cet exercice. Jusqu'à l'Euro 2016, les services travailleront également sur une simulation virtuelle avec 300 victimes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne