Mort de Samuel Paty : les villes se préparent pour l'hommage national

Mercredi 21 octobre, un hommage national sera rendu à Samuel Paty dans la cour de la Sorbonne. De nombreuses villes se préparent à saluer la mémoire de l'enseignant.

La petite ville rurale de Chauvigny (Vienne) participera à sa façon, mercredi 21 octobre, à l'hommage national rendu à Samuel Paty, assassiné vendredi 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). Les drapeaux de la mairie sont en berne. Un rassemblement aura lieu à la mi-journée. "C'est un message que l'on souhaite envoyer à tout le corps enseignant, à toute l'Éducation nationale pour apporter notre soutien", déclare le maire Gérard Herbert. 

"On a l'impression que la pensée s'est rétrécie"

Le collège de Chauvigny compte 800 élèves. Ici, comme ailleurs, on veut défendre l'école de la République. Lundi 19 octobre au soir, non loin de la ville, à Poitiers (Vienne), près d'un millier de personnes s'est rassemblé pour une minute de silence. Parmi elles, beaucoup d'enseignants étaient présents. "On avait dans nos programmes une thématique qui s'appelait 'l'expression du sentiment religieux dans la musique européenne', et on n'oserait plus maintenant. C'est effarant. On a l'impression que la pensée s'est rétrécie", déplore une professeure. L'hommage national sera rendu mercredi 21 octobre, en fin d'après-midi, dans la cour d'honneur de l'université de la Sorbonne, à Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne