Mort de Samuel Paty : les mosquées honorent sa mémoire

France 3

Dans de nombreuses mosquées en France, un hommage a été rendu à Samuel Paty, l’enseignant assassiné à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). Les imams ont aussi appelé à ne plus réagir aux caricatures de Mahomet.

Que cela soit à Laval (Mayenne), à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) ou partout en France, le mot d’ordre était le même : rendre hommage à la mort de l’enseignant Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). "Tout musulman doit condamner ce crime", affirme l’imam de Laval. À la sortie de la mosquée, un croyant assure que cet acte violent "n’est pas l’islam que le prophète nous a conseillé. C’est un islam de barbarie, c’est un islam intolérable."

Ne plus réagit aux caricatures de Mahomet

Un texte du haut conseil français du culte musulman a été distribué auprès des imams du pays pour les encourager à parler de cet attentat. Il y était aussi demandé de ne plus réagir aux caricatures du prophète. L’imam d’Ivry-sur-Seine Mohamed Bajrafil a consacré 40 minutes à cet incident tragique. "Si tu t’en prends à l’homme, c’est que tu t’éloignes de ce que Dieu a voulu à la base", insiste-t-il. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne