VIDEO. Enseignant décapité : les habitants de Conflans-Sainte-Honorine sous le choc

France 3

L'attaque terroriste islamique perpétrée à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) vendredi 16 octobre a jeté l'effroi dans cette ville de 35 000 habitants. Parents d'élèves et riverains sont sous le choc samedi matin.

La commune de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), frappée par le terrorisme islamique vendredi 16 octobre, est sous le choc. Samedi matin, les hommages se multiplient devant le collège du Bois-d'Aulne, où le professeur d'histoire de 47 ans enseignait. "Je suis venu déposer une rose en l'honneur du professeur qui s'est fait tuer hier. C'est quelque chose qui m'a choqué et je pensais que c'était le minimum à faire", témoigne ce riverain. "C'est le collège où j'ai étudié, on voit les enfants passer tous les jours, donc on voulait aller porter notre soutien", explique un ancien élève au micro de France 3.

Neuf suspects en garde à vue

Neuf personnes ont été interpellées et placées en garde à vue. Parmi elles, les parents du terroriste présumé, son grand-père, son petit frère âgé de 17 ans, ainsi que deux autres proches. Tous sont actuellement entendus au siège de la direction générale de sécurité intérieure (DGSI). Un père de famille qui avait publié une vidéo, reprochant au professeur d'avoir diffusé des caricatures du prophète Mahomet dans un cours, est entendu dans un commissariat de région parisienne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne