Professeur assassiné : Gérald Darmanin a ordonné la fermeture de la mosquée de Pantin, qui a relayé la vidéo mettant en cause Samuel Paty

Le ministre de l\'Intérieur, Gérald Darmanin, à l\'Elysée, le 19 octobre 2020.
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, à l'Elysée, le 19 octobre 2020. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le recteur de la mosquée de Seine-Saint-Denis avait dit lundi "regretter" d'avoir relayé la vidéo d'un parent de l'élève qui avait appelé à se mobiliser contre le professeur d'histoire.

"J'ai demandé au préfet de Seine-Saint-Denis de faire fermer la mosquée de Pantin" (Seine-Saint-Denis), a déclaré Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, sur TF1, lundi 19 octobre, trois jours après l'assassinat de Samuel Paty. L'établissement avait notamment relayé sur sa page Facebook une vidéo dénonçant le cours sur les caricatures de Mahomet du professeur assassiné vendredi. 

Le ministre de l'Intérieur avait souhaité plus tôt dans la journée la dissolution de plusieurs associations, comme le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) et l'organisation Barakacity, qui se présente comme une ONG humanitaire islamique.

 Un hommage mercredi. La cérémonie d'hommage national à Samuel Paty "aura lieu dans la cour de la Sorbonne mercredi en fin d'après-midi", a indiqué l'Elysée. "Ce choix a été fait en accord avec la famille du défunt", reçue à l'Elysée par Emmanuel Macron, précise la présidence, qui souligne que la Sorbonne est "le monument symbolique de l'esprit des Lumières et du rayonnement culturel, littéraire et éducatif de la France".

Quinze personnes en garde à vue, dont quatre collégiens. De nouveaux individus ont été placés en garde à vue lundi dont quatre collégiens, alors qu'un élève a été relâché. Selon une source proche du dossier, l'enseignant d'histoire-géographie du collège de Conflans-Sainte-Honorine a été "désigné" à l'assaillant, Abdoullakh Anzorov, "par un ou plusieurs collégiens, a priori contre une rémunération"

Les leaders de la majorité reçus à Matignon lundi soir. Le Premier ministre, Jean Castex, reçoit les leaders de la majorité lundi soir, et recevra les chefs des principaux partis politiques et les présidents des groupes parlementaires à Matignon mercredi 21 octobre, à 16h30.

Vous êtes à nouveau en ligne