Hommage au professeur Samuel Paty : des rassemblements de grande ampleur dans toute la France

La place de la République, dimanche 18 octobre, lors du rassemblement en hommage à Samuel Paty.
La place de la République, dimanche 18 octobre, lors du rassemblement en hommage à Samuel Paty. (BERTRAND GUAY / AFP)

Le Premier ministre était présent sur la place de la République, à Paris.

Contre l'horreur, la mobilisation : d'importantes manifestations se déroulent, ce dimanche 18 octobre, partout en France, en hommage au professeur Samuel Paty, assassiné vendredi pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet. Les responsables des principaux partis politiques, associations et syndicats manifestent à partir de 15 heures à Paris, place de la République, et dans de nombreuses autres villes dont Lyon, Toulouse, Strasbourg, Nantes ou encore Marseille, Lille et Bordeaux. 

La Premier ministre Jean Castex s'est rendu sur la place de la République à Paris, dans l'après-midi. Par ailleurs, un Conseil de défense restreint de défense se tiendra à 18 heures, a indiqué l'Elysée. 

 Les principaux leaders politiques présents. Ont notamment annoncé leur participation aux manifestations : le patron de La République en marche, Stanislas Guerini, le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, le patron du Parti socialiste, Olivier Faure, et celui d'Europe Ecologie-Les Verts, Julien Bayou. Leurs partis politiques ont également appelé à se joindre aux rassemblements. Le gouvernement sera représenté par Jean-Michel Blanquer et Marlène Schiappa. 

 Onze personnes en garde à vue. Onze personnes ont été placées en garde à vue dans cette enquête menée par le Parquet national antiterroriste. La dernière personne arrêtée est une relation de l'assaillant, a appris franceinfo de sources judiciaire et policière dimanche. Parmi elles se trouve également le père d'une élève qui avait déposé plainte contre Samuel Paty après qu'il eut montré des caricatures de Mahomet en classe. Figure également Abdelhakim Sefrioui, un militant islamiste très actif, connu des services de renseignement.

 Hommage national mercredi. Un hommage national sera rendu mercredi en coordination avec la famille de l'enseignant assassiné, a annoncé l'Elysée, sans en préciser le lieu. 

Vous êtes à nouveau en ligne