Attaque terroriste : l'école de la République prise pour cible

France 3

Après l'attaque perpétrée vendredi 16 octobre contre un professeur d'histoire, Emmanuel Macron a apporté son soutien aux enseignants. 

Dans la France entière, ce samedi 17 octobre, parents d'élèves et enseignants ont tenu à se rassembler pour rendre hommage au professeur assassiné vendredi 16 octobre. "Je travaille sur ces différentes valeurs : l'égalité, la liberté, la fraternité et la laïcité. De manière générale, dans tous nos enseignements, nous sommes là pour contribuer à la transmission de ces valeurs", explique un professeur au micro de France Télévisions. 

Vers une éducation à la liberté d'expression ? 

Vendredi 16 octobre, depuis Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), Emmanuel Macron a apporté son soutien aux enseignants : "Je veux dire ce soir, à tous les enseignants de France, que nous sommes avec eux. La nation toute entière sera là, à leurs côtés aujourd'hui et demain. Pour les protéger, les défendre, leur permettre de faire leur métier qui est le plus beau qui soit". Samedi 17 octobre, le ministre de l'Éducation nationale a reçu les syndicats. Après ce drame, ils ne veulent pas céder à la peur. Ils demandent notamment l'instauration d'une séance sur la liberté d'expression, avec les caricatures comme support.

 



Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne