Assassinat de Samuel Paty : une cellule psychologique pour des collégiens sous le choc

France 2

Depuis l'assassinat du professeur Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), perpétré vendredi 16 octobre, une cellule psychologique a été mise en place au collège du Bois d'Aulne pour accueillir des collégiens encore sous le choc. 

Une cellule psychologique a été mise en place au collège du Bois d'Aulne à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) pour accueillir des collégiens encore sous le choc après l'assassinat du professeur Samuel Paty, survenu vendredi 16 octobre. "Selon les mots des employés du collège rencontrés aujourd’hui, la cellule psychologique mise en place au sein de l’établissement ne désemplit pas depuis ce week-end", rapporte le journaliste Ignacio Bornacin, sur place pour le 20 Heures du lundi 19 octobre. 

Une marche blanche organisée

"Beaucoup d’enfants viennent accompagnés de leurs parents pour essayer de mettre des mots sur ces images qu’ils ont vues de leur professeur assassiné, et qui hantent encore leurs esprits", poursuit le journaliste. Le début des vacances de la Toussaint permet également "d'essayer de passer à autre chose", selon les parents d'élèves. Une marche blanche aura lieu mardi 20 octobre au départ du collège du Bois d’Aulne, avant un hommage national rendu à Samuel Paty mercredi 21 octobre dans la cour de l’université de la Sorbonne, à Paris. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne