Cinq sites internet faisant l'apologie du terrorisme ont été fermés

FRANCE 2

Cinq sites accusés de faire l'apologie du terrorisme ont été bloqués lundi 16 mars. Sur le plateau, Arnaud Boutet revient sur cette décision du ministère de l'Intérieur.

Cinq sites internet accusés de faire l'apologie du terrorisme ont été bloqués ce lundi 16 mars. Les adresses de ces sites redirigent automatiquement les internautes vers le site du ministère de l'Intérieur, sur lequel on peut voir ce message : "Vous avez été redirigé vers ce site officiel car votre ordinateur allait se connecter à une page dont le contenu provoque des actes terroristes."

Des sites basés à l'étranger

"Sachez que ces cinq sites étaient localisés à l'étranger, mais que le ministère de l'Intérieur a décidé de les bloquer auprès des fournisseurs d'accès français", détaille  Arnaud Boutet. "L'un des sites traduisait les propos d'Abou Bakr Al-Baghdadi, le chef du groupe État islamique, et faisait l'apologie du terrorisme. Un autre site diffusait des vidéos d'exécution. Un troisième de la propagande jihadiste", poursuit le journaliste de France 2. Un millier de sites jugés "dangereux" sont également surveillés par le ministère de l'Intérieur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne