Attentat déjoué : un commando téléguidé depuis la Syrie

France 2

Les femmes interpellées ces derniers jours avaient des liens avec les auteurs des attentats en France. Les explications de France 2.

Les trois femmes arrêtées jeudi 8 septembre se sont rencontrées sur internet. Elles ont été " téléguidées depuis la Syrie par le groupe Daech", a expliqué le procureur Molins, vendredi 9 septembre. Quels étaient les liens entre elles et l'organisation État islamique ? Dans un document écrit, Inès Madani prête allégeance à Daech et laisse ce message. "Je vous attaque dans vos terres afin de marquer vos esprits".

Des contacts avec Hayat Boumeddiene

L'autre connexion, un recruteur français qui opère depuis la Syrie. Il y a un mois, il postait sur une messagerie cryptée : "Remplir les bouteilles de gaz...les asperger d'essence...se garer dans un endroit fréquenté". Un procédé quasi identique à celui utilisé dans la tentative d'attentat à la voiture aux bonbonnes.
Dernier rapport avec la Syrie, les trois femmes étaient en contact avec Hayat Boumeddiene, la femme d'Amédy Coulibaly, terroriste de l'Hyper Cacher.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne