Attentat déjoué : qui accepte de parler ?

France 2

Matthieu Boisseau est en direct de la DGSI près de Paris, afin d'évoquer les avancées de l'enquête dans l'affaire de la voiture piégée aux bonbonnes de gaz.

Est-ce que les membres du commando arrêtés jeudi 8 septembre après la tentative d'attentat à la voiture piégée acceptent de répondre aux questions ? "Sur sept personnes en garde à vue, une personne accepte", explique Matthieu Boisseau, en direct du siège de la DGSI près de Paris. Il s'agit d'Ornella G., 29 ans, la première interpellée.

Une confrontation entre deux jihadistes

Ses empreintes avaient été retrouvées à bord du véhicule chargé de bonbonnes de gaz. Elle doit être présentée à un magistrat et mise en examen. "Elle sera aussi confrontée à Sarah Hervouet, l'une des trois femmes interpellées jeudi 8 septembre", poursuit le journaliste. Quant à leur complice Inès Madani, elle a été blessée lors de son interpellation alors qu'elle tentait de poignarder un policier, "son audition n'a pas encore commencé", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne