Attentat en Tunisie : la population sous le choc

France 3

Les Tunisiens sont sous le choc après l'attentat qui a touché le musée du Bardo ce mercredi 18 mars. Au moins 20 personnes ont trouvé la mort.

Les Tunisiens rassemblés face au terrorisme. Après l'attentat qui a visé le musée Bardo ce mercredi 18 mars, les habitants se sont rassemblés. "Ce soir les sentiments sont mêlés entre tristesse, colère et incompréhension. Les Tunisiens se sont rassemblés spontanément avec des bougies sur l'avenue Bourguiba, l'artère principale de la ville, pour faire front contre le terrorisme, contre les auteurs de ces actes", explique Olivier Martin, envoyé spécial de France 3 à Tunis. La principale inquiétude des Tunisiens, c'est la sécurité du pays et des institutions.

Inquiets pour la sécurité et le tourisme

"Certains sont inquiets, ils redoutent les attentats, ils se posent beaucoup de questions sur les mesures de sécurité, comment les terroristes ont pu pénétrer dans le musée, à quelques mètres seulement du Parlement, le cœur du pouvoir", ajoute le journaliste de France 3. L'autre inquiétude, elle concerne le tourisme, qui constitue le poumon économique du pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne