Attentat du drugstore Publicis à Paris : un procès 43 ans après

FRANCE 2

Le terroriste des années 70 est jugé à partir de ce lundi 13 mars pour l'attentat du drugstore Publicis à Paris, en 1974, qui a fait deux morts et 34 blessés.

Ils avaient 15 et 17 ans, l'âge où l'on fait les projets d'avenir. Le 15 septembre 1974, Isabelle accompagne ses parents au drugstore Saint-Germain à Paris. Il n'est pas encore 17 heures. L'attentat fait deux morts, dont leur père et 34 blessés, dont leur mère. Longtemps, Isabelle et Michel ont cru ne jamais savoir qui était derrière cet acte terroriste.

De nombreux attentats lui sont imputés

Il faudra attendre 1994, l'arrestation de Carlos au Soudan, pour qu'il puisse être jugé pour les nombreux attentats qui lui sont imputés. Mais il a fallu attendre près de 43 ans pour que s'ouvre le procès du drugstore. Carlos a plusieurs fois pris le chemin du palais de justice. Âgé de 67 ans, il purge deux condamnations à perpétuité. Pour son avocate, ce nouveau procès sera avant tout pour Carlos une tribune. Après avoir revendiqué l'attentat de 1974, Carlos a toujours nié être celui qui a jeté la grenade, boulevard Saint-Germain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne