Mais qui est vraiment Yassin Salhi ?

FRANCE 3

Yassin Salhi avait des fréquentations radicales. Des relations qui mettent alors en doute la thèse du règlement de compte.

Trois jours après l'attaque d'une entreprise en Isère, le terroriste présumé, Yassin Salhi, a été transféré au siège de la sous-direction antiterroriste de la Police judiciaire. Le suspect est même sorti de son silence, évoquant un différend relationnel avec son patron, retrouvé décapité, vendredi.
Alors que les déclarations du jeune homme sèment le trouble, une équipe de France 3 a tenté d'en savoir plus sur le suspect.

Une rencontre avec Frédéric Jean Salvi

Son histoire remonte à 35 ans. Il grandit alors dans une famille sans histoire. Mais après le décès de son père, en 2004, sa mère part vivre au Maroc. Yassin se retrouve seul et se renferme sur lui-même. C'est à ce moment-là qu'il va faire la connaissance Frédéric Jean Salvi, un ancien détenu converti à l'islam radical et décrit comme manipulateur. Il aurait alors exercé son influence sur Yassin, avant de se rendre en Indonésie.
De son côté, Yassin Salhi s'installe à Besançon avec sa femme et ses enfants. "Il aimait beaucoup ses enfants. C'est un choc aujourd'hui d'apprendre qu'il a fait un acte comme ça", témoigne l'un de ses proches. Et pourtant, le terroriste présumé avait sûrement encore des fréquentations radicales puisqu'il aurait envoyé un selfie macabre à un islamiste parti en Syrie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne