VIDEO. Attentat à Nice : le nombre de militaires déployés sur le sol français passe de 3 000 à 7 000, annonce Emmanuel Macron

Le chef de l'Etat l'a fait savoir, jeudi, quelques heures après l'attaque qui a fait trois morts. Le Premier ministre avait annoncé, peu avant, que le plan Vigipirate était élevé au niveau "urgence attentat", le plus élevé.

"C'est la France qui est attaquée." Emmanuel Macron a dénoncé, jeudi 29 octobre, depuis Nice, "une attaque terroriste islamiste" dans la basilique Notre-Dame qui a fait trois morts. Le chef de l'Etat a annoncé avoir décidé de passer "dans les prochaines heures" la "mobilisation, dans le cadre de l'opération Sentinelle, de 3 000 à 7 000 militaires sur notre sol".

>> Enquête, réactions... Retrouvez les dernières informations après l'attentat de Nice

"Je veux ici dire le soutien de la Nation toute entière aux catholiques de France et d'ailleurs", a également déclaré le président de la République. "Si nous sommes attaqués, une fois encore, c'est pour les valeurs qui sont les nôtres, pour notre goût de la liberté, pour cette possibilité sur notre sol de croire librement et de ne céder à aucun esprit de terreur", a-t-il poursuivi. "Et je le dis avec beaucoup de clarté, nous ne céderons rien."

Vous êtes à nouveau en ligne