Attentat à Bamako : deux suspects arrêtés samedi matin

FRANCE 3

Dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 mars, une fusillade a eu lieu à Bamako, capitale du Mali. Cinq personnes ont été tuées, dont un Français.

Un homme armé a ouvert le feu, peu après minuit, dans la nuit de vendredi 6 à samedi 7 mars, dans un restaurant de Bamako (Mali) très fréquenté par des expatriés. Cinq personnes ont été abattues : deux Européens, dont un Français et un Belge, et trois Maliens. Huit personnes ont été blessées, dont deux grièvement. Deux suspects auraient été arrêtés samedi matin par la police malienne.

François Hollande dénonce un "lâche attentat"

L'attaque a été condamnée par la France. Sur place, à Bamako, l'ambassade de France a constitué une cellule de crise. Les Français sont appelés à "la plus grande prudence [...] dans l'ensemble de la capitale. Les déplacements sont pour l'instant déconseillés". Cet attentat intervient alors que les forces françaises sont toujours présentes dans le nord du Mali pour lutter contre l'infiltration de groupes islamistes liés à Al-Qaïda.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne