VIDEO. "Nous sommes honorés et fiers" : un an après l’attentat de Trèbes, le frère d'Arnaud Beltrame salue la vague d’hommages

Pas moins de 150 communes ont décidé de baptiser une rue ou une place du nom du colonel, selon notre décompte. "Les Français ont compris ce qu’avait fait Arnaud", se félicite son frère, Cédric Beltrame.

Le nom d'Arnaud Beltrame gravé un peu partout en France. Un an après l'attentat de Trèbes, au cours duquel le colonel s'était substitué à une otage au péril de sa vie, la vague d'hommages a pris une ampleur inédite. Pas moins de 150 communes ont décidé de baptiser une rue ou une place du nom du colonel, selon le décompte de franceinfo. "On a été surpris par l'amplitude des hommages aussi bien en termes de volume qu'en nombre de villes, de villages, partout en France, reconnaît son frère, Cédric Beltrame. Ça nous donne le sentiment que les Français se sont unis à ce moment-là."

>>> CARTE. "La France Arnaud Beltrame" : comment le nom du héros de l'attentat de Trèbes rayonne à travers le pays

La famille d'Arnaud Beltrame salue cet élan inédit, qui permettra au colonel de rester dans l'histoire. "Ça permet d'inscrire son nom dans la durée. C'est quelque chose de physique, de palpable, tangible. J'imagine que les générations futures pourront poser la question 'Mais, qui est cet Arnaud Beltrame ? Pourquoi la rue porte son nom ?' C'est un peu comme une sorte de témoignage historique", affirme Cédric Beltrame.

"Ça a même dépassé les frontières"

Aujourd'hui encore, la mère de Cédric, Nicole Beltrame, reste ébahi face à l'ampleur de ces hommages en tout genre. "Ça vient de tous les côtés, ça a même dépassé les frontières, explique-t-elle. Une déferlante qui accapare tout le temps de cette mère depuis un an. Je suis sollicité un peu partout pour Arnaud, le héros de la nation. Mais c'est aussi mon fils qui est décédé."

Au-delà de ces rues et lieux rebaptisés au nom d'Arnaud Beltrame, des dizaines de communes ont aussi inauguré des stèles, des arbres ou rendues des hommages au colonel lors de cérémonies empreintes d'émotion. Un an après les attaques terroristes de Trèbes, sa mémoire est toujours honorée.

Vous êtes à nouveau en ligne