Jean Mazières : qui était la première victime du terroriste ?

Cette vidéo n'est plus disponible

Jean Mazières et la première victime à être tombée sous les balles du terroriste Radouane Lakdim. Viticulteur à la retraite, il était très impliqué dans la vie de sa commune de Villedubert (Aude). 

C'est la première victime du terroriste. Il a perdu la vie sur cette aire de stationnement près de Carcassonne (Aude), tué par balles dans l'Opel Corsa volée par Radouane Lakdim avant sa virée meurtrière. Jean Mazières avait 61 ans. Marié, père d'un fils de 19 ans, il était à la retraite dans son village de Villedubert (Aude). Une figure, dans sa commune. "C'est quelqu'un sur qui tout le monde pouvait compter, qui était toujours présent quand on avait besoin de lui", témoigne Marc Rofes, maire de Villedubert.

"On est tous concernés"

Toute sa vie, c'était la vigne. Jean Mazières avait pris sa retraite il y a deux ans. L'ancien viticulteur était toujours prêt à rendre service dans le village. Aujourd'hui, tous les habitants sont en deuil. L'irruption du terrorisme dans leur village, ils ne comprennent pas. "C'est plus qu'un choc, c'est un drame, on est tous concernés : vous, moi, tous", confie un habitant de la commune. "On n'a pas à tuer les gens comme ça, ça veut dire quoi ? Au nom de qui, quoi ?". Les obsèques de Jean Mazières auront lieu jeudi, dans son village de Villedubert.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne