Attentats de l'Aude : le retour des CRS blessés

Cette vidéo n'est plus disponible

Parmi les personnes prises pour cibles par Radouane Lakdim vendredi dernier, il y avait quatre CRS de Marseille (Bouches-du-Rhône). Ils effectuaient un footing lorsque le terroriste leur a tiré dessus.

Ils sont de retour : ce mardi 27 mars au matin, trois des quatre CRS attaqués par Radouane Lakdim à Carcassonne (Aude) sont rentrés à la caserne de Marseille (Bouches-du-Rhône). Pour les accueillir, toute la compagnie, une centaine d'hommes. Frédéric, le CRS blessé par balle, a tenu à être présent. "Il a reçu une balle, il a eu les deux côtes cassées et un poumon perforé. Il est quand même sorti de l'hôpital aujourd'hui, donc son état de santé va mieux", relate Guy Molina, responsable de l'unité de police CRS zone sud.

Deux côtes cassées et un poumon perforé

Retrouvailles entre collègues de la compagnie, déjeuner, mais aussi discussion avec des médecins. Cette journée doit marquer pour tous la fin d'une mission éprouvante. Les quatre hommes pris pour cibles par le terroriste ne reprendront pas le service avant plusieurs jours. L'un d'entre eux est resté chez lui aujourd'hui, encore trop marqué par l'attentat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne