VIDEO. Ségolène Royal favorable aux portiques dans les gares

ITELE

La ministre de l'Ecologie et de l'Energie s'était déjà dite favorable, fin août, à l'installation de portiques pour l'accès aux trains internationaux, après l'attentat déjoué dans le Thalys.

Plus de sécurité dans les transports apès les attaques du 13 novembre à Paris. La ministre de tutelle des Transports, Ségolène Royal, s'est dite favorable, mardi 16 novembre, à l'introduction de portiques de sécurité dans les gares pour contrôler l'accès aux trains.

"J'ai demandé à la SNCF d'examiner cette action à mettre rapidement en place, qu'il y ait le même type de contrôles que pour l'accès aux avions", avec par exemple des portiques de sécurité, a-t-elle déclaré sur iTélé.

Plusieurs pays ont mis en place des portiques

"Cela se fait pour les trains internationaux et je pense que cela doit se faire aussi pour les trains en France", a ajouté la ministre de l'Ecologie et de l'Energie, qui s'était déjà dite favorable, fin août, à l'installation de portiques pour l'accès aux trains internationaux, après l'attentat déjoué dans le Thalys.

Plusieurs pays ont mis en place des contrôles de sécurité ciblés dans les gares ces dernières années. L'Espagne, après les attentats de 2004 à Madrid, qui avaient fait 191 morts et près de 1 00 blessés dans quatre trains de banlieue, contrôle les bagages des passagers des trains longue distance. L'Italie s'y est également mise depuis le 1er mai, au départ de certaines grandes gares.

Vous êtes à nouveau en ligne