VIDEO. "On est très déçus et surtout attristés", déplore une habitante recalée des commémorations du 13-Novembre

"On a été refoulés par les CRS qui nous ont dit qu'on ne pouvait pas passer", a regretté cette habitante au micro de franceinfo. 

Elle aurait voulu être là, aux côtés des familles des victimes et des officiels. "C'était prévu qu'on se mette, les habitants du quartier, derrière les barrières pour assister à la cérémonie et en fait, on a été refoulés par les CRS qui nous ont dit qu'on ne pouvait pas passer", a expliqué au micro de franceinfo une habitante des quartiers touchés par les attentats du 13 novembre 2015. Deux ans après, cette dernière assure avoir été recalée de la commémoration qui se tient en présence du président de la République, Emmanuel Macron, lundi 13 novembre 2017. 

"Je ne parle pas en mon nom mais au nom des habitants du quartier qui ont subi de plein fouet les événements du 13-Novembre", assure-t-elle. "On est tous très déçus et surtout attristés de voir que pour pouvoir assister à la cérémonie, il fallait avoir une invitation", poursuit-elle, ajoutant : "Ceux qui habitent le quartier et qui ont vécu ça n'ont pas pu assister à la cérémonie sauf ceux qui avaient des invitations, ce qui est totalement injuste et inégalitaire." 

Vous êtes à nouveau en ligne