VIDEO. 128 perquisitions ont eu lieu dans la nuit de lundi à mardi, annonce Cazeneuve

FRANCE INFO

Dix personnes ont été interpellées et placées en garde à vue, a précisé l'entourage du ministre.

Les forces de l'ordre toujours sur le pont trois jours après les attaques du 13 novembre à Paris.  128 perquisitions ont été menées dans la nuit de lundi à mardi dans le cadre de l'état d'urgence, a annoncé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve sur France Info, mardi 17 novembre.

>> Suivez en direct les derniers éléments de l'enquête

Dix personnes ont été interpellées et placées en garde à vue, a précisé l'entourage du ministre.

115 000 policiers, gendarmes et militaires mobilisés

Ces perquisitions sont sans lien direct avec l'enquête sur les attentats. La nuit précédente, une vaste opération similaire avait conduit à 168 perquisitions administratives, dans 19 départements, donnant lieu à 23 interpellations et à la saisie de 31 armes.

Par ailleurs, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a précisé qu'un total de 115 000 policiers, gendarmes et militaires étaient mobilisés sur le territoire.

Vous êtes à nouveau en ligne