VIDEO. Environ 1 800 Français sont partis ou veulent partir faire le jihad en Syrie et en Irak, affirme Bernard Cazeneuve

FRANCE 2

Le ministre de l'Intérieur a fait un point sur le nombre de jihadistes français devant la caméra de France 2, mardi.

Quelque 1 800 Français sont partis ou veulent partir faire le jihad en Irak et en Syrie, selon le ministre de l'Intérieur. Bernard Cazeneuve a fait un point sur le nombre de jihadistes français devant la caméra de France 2, mardi 15 décembre. Il a dénombré, parmi eux, "285 femmes et près de 80 mineurs", a ajouté le ministre.

"Il y a près de 300 personnes qui ont exprimé le souhait de se rendre sur le théâtre des opérations" en Irak et en Syrie pour faire le jihad. Soit "une augmentation de 54% de ceux qui sont concernés par ce phénomène", poursuit le ministre, qui a ouvert mardi à Paris un colloque sur le terrorisme à l'échelle européenne. Cette réunion est organisée à l'initiative de la Confédération européenne des syndicats indépendants (Cesi), à laquelle appartient le premier syndicat français de gardiens de la paix, Alliance.

Abdelilah Ziyad "fait l'objet d'une procédure judiciaire"

Bernard Cazeneuve s'est également exprimé sur le cas d'Abdelilah Ziyad, mentor présumé de l'un des kamikazes du Bataclan, "cerveau" des attentats de Marrakech et prêcheur dans une mosquée de quartier à Troyes. Selon le ministre, cet homme "fait l'objet d'une procédure judiciaire". Il n'a pas fourni davantage de précisions.

Quelque 2 700 perquisitions administratives ont été menées et 360 personnes ont été assignées à résidence depuis l'instauration de l'état d'urgence. Celui-ci a été mis en place après les attentats de Paris et de Saint-Denis.

Vous êtes à nouveau en ligne